Projet Âmes du désert

Projet dans le respect des humains et des dromadaires

ASBL Humanimale (association belge), numéro de compte BE43 7320 6041 6301 ; BIC : CREGBEBB

 

Le projet

Ce projet est né suite à une rencontre dans le désert près de  M’Hamid.

En février 2020, Chantal est venue animer un stage de connexion aux animaux et à la nature.

L’organisateur du stage était Ali.

Au cours de ce stage, Chantal et Ali ont pu constater leur vision commune de l’amour des animaux mais aussi des humains.

Très vite, ils ont compris qu’ils pourraient créer un projet commun oeuvrant dans ce sens.

Ensuite, ils ont laissé la vie faire son œuvre

Et le projet « Âmes du désert » est apparu comme une évidence.

Depuis des années Chantal aide les humains et les animaux mais elle voulait faire encore plus.

Elle voulait pouvoir apporter son aide aux plus démunis

Leur permettre de toucher à une vie meilleure.

Depuis des années, elle cherche à venir en aide aux animaux qui se trouvent dans des pays où le manque de moyen ne permet pas toujours de reconnaitre leur entière sensibilité

Ali quant à lui, natif du désert marocain, enfant de la Terre, amoureux de la Nature et de l’Humain, a toujours aspiré à soutenir le développement local de sa région natale.

Il a créé le projet « Fleur du désert » dans ce but.

Un projet qui regroupe permaculture, lieux de rencontre et de transmission, valorisation des populations locales, lutte contre l’exode rurale, l’éducation des enfants, la promotion du savoir-faire des femmes, …

Le projet « Fleur du désert » d’Ali, représente toutes les valeurs que partage aussi Chantal.

Et puis un jour, Rzala a croisé leur chemin.

Enceinte, la joue trouée, elle était destinée à l’abattoir.

Touchés par ses yeux plein de douceur, et sa grande détresse, Ali comme Chantal ne pouvait laisser faire une telle chose et ils ont réfléchi aux solutions qu’ils pouvaient proposer.

Ils ont alors décidé de créer ensemble un projet qui soutiendra le projet « Fleur du désert »

Ce projet permettra également aux dromadaires de vivre une vie en respect de ce qu’ils apportent aux humains et il permettra aux animaux et aux humains de se rencontrer dans le respect les uns et des autres.

Ce projet se nomme « Âmes du désert »

Nous vous souhaitons la bienvenue dans ce projet.

Présentation du projet

Soutien au projet « Fleur du désert »

Rzala a touché le cœur d’Ali et de Chantal

Comment résister à ce regard si triste qui demandait de l’aide ?

Ils en ont discuté longuement ; ils ont soupesé les pour et les contre

Ils ont mis sur table toutes les possibilités

Rzala est enceinte ; bientôt un petit naitra

Elle a besoin de soin, de repos, de douceur.

Le projet « Fleur du désert » est entre autres un projet de permaculture.

Il s’avère que chèvres, chamelles, chevaux, poules et autres animaux apportent un engrais naturel nécessaire à l’enrichissement de la terre.

Alors pourquoi ne pas aider Rzala ET aider « Fleur du désert » ?

Avec son accord, Rzala et son petit apporteront leur contribution au projet « Fleur du désert »

Leurs crottins serviront d’engrais pour les cultures.

Bien entendu, pour cet objectif, deux dromadaires ne seront pas suffisants

D’autres chamelles ont rejoint Rzala

Elles sont présentées plus loin dans le projet.

  


Soutien aux populations locales

Homme et animaux sont extrêmement liés.

Les animaux ont toujours rendu service aux hommes.

La région dans laquelle « Âmes du désert » prendra vie est une région qui subit énormément l’exode rurale.

Les personnes qui y vivent n’arrivent plus à cultiver les sols, les ressources sont affaiblies.

Le lait de chamelle, déjà fort apprécié par la population locale pour ses valeurs nutritives, pourra aussi être utilisé pour la production de beurre et de savon, s’il y a du lait en surplus, et ainsi être une aide supplémentaire pour les villageois.

Les occidentaux ont du mal à supporter le mot « élevage » car chez eux, il est trop souvent synonyme d’élevage intensif, de non-respect du bien-être animal.

Toutefois, dans les régions qui ne possèdent pas la même richesse que les occidentaux, l’élevage permet vraiment d’avoir une vie meilleure.

Les chamelles du refuge « Âmes du désert » contribueront à l’aide aux populations locales par leur contribution à la permaculture, à la production de produits dérivés de leur lait et par leur contact affectif avec les gens.

Ali et Chantal seront garants du bien-être des chamelles du refuge.

Chaque Chamelle aura donné son accord sur sa présence dans le projet.

Ali étant né et initié dans une famille spirituelle, et Chantal étant télépathe animalière, ils mettront en commun leur savoir-faire pour permettre aux animaux, qui le veulent, de participer au projet

Les petits resteront auprès de leur maman le plus longtemps possible.

Ils seront éduqués avec respect et douceur.

Certains participeront aux caravanes lors des stages de communication animales organisés par Chantal.  

Ce refuge pour dromadaires et le soin apporté à ces animaux délaissés, sera un exemple dans la région pour le bien-être animal.

 


Transmission

Des stages seront prévus sur place afin de connecter les humains aux animaux et à la nature.

 


Refuge

En février 2020, la caravane du stage animé par Chantal et menée par Ali, a croisé la caravane d’un autre groupe de touristes.

Pour Chantal, il était normal de côtoyer des dromadaires en bonne santé, vigoureux, heureux d’être là, et qui portent une charge adaptée, pas trop lourde pour eux (ce à quoi veille toujours l’équipe des chameliers d’Ali)

Quel choc pour elle quand elle vit les dromadaires de l’autre caravane, croulant sous le poids des tentes, de la nourriture, des bagages, …

Ces dromadaires qui ont tellement de force et qui sont si mal traités.

Comment les remercier pour ce qu’ils offrent aux humains ?

Ce fût une évidence : permettre à certains d’entre eux (devenus plus âgés, ou ne pouvant plus travailler) de trouver le repos et de connaître un bien-être avant leur dernier souffle.

Un refuge sera créé pour apporter du repos aux dromadaires qui le demandent et qui croisent le chemin d’Ali et de Chantal.

La vente du beurre et des savons permettra de subvenir aux besoins de ces dromadaires

Vous pouvez consulter le projet complet en cliquant ici.

Nous soutenir

Tout est à construire.

Le projet a débuté en mai 2021.

Nous avons besoin de vous pour nous aider à le réaliser.

Vous pouvez réaliser un don à l’association qui a été créée dans ce but.

ASBL Humanimale (association belge), numéro de compte BE43 7320 6041 6301 ; BIC : CREGBEBB

Merci de tous nos coeur

Une question ?